Dessalement de l’eau de mer pour approvisionner le Souss

Dessalement de l’eau de mer pour approvisionner le Souss

Le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) ont décidé de mutualiser leurs efforts dans le cadre d’un grand projet de dessalement de l’eau de mer pour les besoins de l’irrigation et pour l’approvisionnement en eau potable dans la région d’une capacité à terme de 400.000 m3/jour.

Ce projet est le plus grand du genre à l’échelle mondiale par sa capacité de production mutualisée pour les besoins de l’irrigation et de l’eau potable. Il constituera un levier pour une croissance socio-économique durable pour l’ensemble de la région du Souss. Sa mise en service est prévue pour fin 2020 et permettra à terme de sécuriser l’approvisionnement en eau potable du Grand Agadir et de fournir l’eau pour l’agriculture irriguée à haute valeur ajoutée de la zone de Chtouka sur près de 15.000 ha.

C’est ce qui ressort de la journée d’information relative au projet de dessalement de l’eau de mer pour les besoins de l’irrigation et pour l’approvisionnement en eau potable dans la région Souss-Massa, organisée par l’Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) du Souss-Massa, en présence de M.Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. Ce projet est né du besoin de faire face aux défis de la gestion des ressources hydriques et de pérenniser l’activité agricole florissante dans la région. Il répond à la problématique de saturation des ressources en eaux conventionnelles en provenance des eaux de surface et des eaux souterraines, qui est un obstacle au développement durable de la région.

Écrit par Abouammar Tafnout,  Journal LesEco.

 SYMODD, Agence de production digitale à Agadir - Maroc
Tous droits réservés. © Centre Régional d'Investissement Souss Massa